Pomme de terre, Jean-Paul Hevin, Paris

Elle a des allures un peu rustique, une robe à l’ancienne – en pâte d’amande – et un fourrage à nul autre pareil, voici notre divin goûter d’enfance, de ceux qui nous réjouissent toujours autant aujourd’hui : la pomme de terre au chocolat.

Pomme de terre, Jean-Paul Hevin, Pais
Pomme de terre, Jean-Paul Hevin, Pais

Sous sa robe poudrée, sa forme parfois irrégulière, elle a tout ! Une ganache au chocolat ponctuée de brisures de biscuits (les chutes de pâtes réutilisées ainsi pour ne pas les perdre), d’écorces d’orange et de raisins blonds macérés au Rhum. À la fois fondante, presque soyeuse, elle se fait tour à tour craquante lorsque le biscuit vient se briser sous la dent puis juteuse quand c’est au tour des raisins secs de libérer leur délicieux jus. Le tout est enrobé d’une exquise et fine pâte d’amande maison parfaitement poudrée de cacao.

Un dessert de Voyage, qui ne nécessite ni couteau ni fourchette, juste l’envie irrésistible de croquer à pleines dents dans cette forme oblongue. Tout est juste, la poudre de cacao qui vient juste préparer les lèvres, puis le moelleux de la pâte d’amande avant de s’enfoncer au coeur du plaisir ultime de la ganache parfumée.

Elle vous rappèlera sans doute les “patates” des boulangers d’antan, un peu grossières et souvent très sucrées, mais ne vous y fiez pas, celle-ci n’en a que la forme. Quintessence des parfums, contraste de textures, gourmandise extrême, elle ne cesse de nous séduire, bouchée après bouchée, patate après patate.

Notre verdict : un dessert de tradition, pas si bête qui permet d’utiliser le surplus de pâtes, remis au goût du jour par le maestro du Chocolat : Jean-Paul Hevin. On adore +++

Le plus : son équilibre, elle n’est peut être pas parfaite extérieurement à l’image des gâteaux d’aujourd’hui mais elle en a dans le ventre ! À commander de préférence, il n’y en a que quelques unes par jour et ce serait vraiment dommage de passer à côté.

Adresse : www.jeanpaulhevin.com

Laisser un commentaire