Ouverture de la boutique de Quentin BAILLY, Lille

Nouveau petit joyau dédié au chocolat, la toute première chocolaterie de Quentin Bailly – champion du Monde de pâtisserie 2013 – vient d’ouvrir il y a trois semaines à Lille tout près du Vieux Lille. Une petite boutique, parfaitement agencée, claire, épurée et qui regorge de gourmandises. Des tiroirs de bonbons de chocolat où pralinés maison et ganaches parfumées ne demandent qu’à être croquées.

Boutique de Lille, Quentin Bailly

L’atelier est à Roannes mais le chocolatier est originaire de Lille alors sa première boutique, forcément, est dans sa ville natale.

Les bonbons de chocolat (il y en a 24 sortes) sont des plus gourmands. De son expérience de pâtissier, il apporte la fraîcheur des ingrédients, le sourcing des meilleurs produits et l’alliance des saveurs. Et il met un point d’honneur à trouver le meilleur équilibre pour ses chocolats. Il veut que ces bonbons explosent en bouche, libérant les arômes des ingrédients qu’il associe au chocolat, puis que les notes de fond soient rassurantes et donc chocolatées et rondes.

Chocolats, Quentin Bailly

Il travaille ainsi une ganache blanche et lactée pour son bonbon de chocolat au citron vert : le Fresh Green. En bouche, le citron vert du Brésil laisse exploser ses arômes et sa fraicheur, son acidité est contrebalancée par la ganache au beurre de cacao. Impressionnant ! La ganache à la menthe « Menthol » vous transporte le temps de la dégustation dans le désert marocain, quant au praliné coco, il est tout simplement addictif, va-et-vient de coco et de chocolat.

Praliné coco, Quentin Bailly
Praliné, Quentin Bailly

Ce qu’il souhaite : faire un chocolat accessible et compréhensible par le plus grand nombre. Pas question de ne proposer que des chocolats complexes à décrypter, il veut faire appel à l’imaginaire, à la gourmandise, à l’enfance.

Une de ses spécialités particulièrement régressive : les briquettes du Nord, il y allie un spéculoos fait maison à du caramel et une pointe de fleur de sel. Pour obtenir une texture et un parfum de reviens-y, il assaisonne son chocolat d’une pointe de cannelle et de quelques mélanges d’épices de sa création.

Mur de tablettes, Quentin Bailly

Et puis, il y a les Croustiloos, totalement déjantés et audacieux, deux très fins spéculoos maison, entre lesquels il glisse un praliné noisette-chicorée. Le tout pour un résultat bluffant entre carré de chocolat à croquer et bonbon d’enfance au caramel. La chicorée quant à elle amène sa petite note d’amertume, subtile et élégante. Croquez, vous craquerez !

Croustiloos, Quentin Bailly

Sans oublier la pâte à dévorer dont nous vous reparlerons…

Pâte à dévorer, Quentin Bailly

Et plein d’humour pour Pâques !

Pâques Quentin Bailly
Pâques, Quentin Bailly
Pâques, Quentin Bailly

Notre verdict : on craque pour cette nouvelle adresse ! Un passionné, amoureux du chocolat, épicurien et qui transmet avec bonheur son amour du chocolat. 🍫🍫🍫

Le plus : le sourcing des meilleurs ingrédients, le travail de l’équilibre des saveurs : moins de matières grasses, moins de sucre et des parfums de cacao plus ronds.

Adresse : http://quentinbailly.com/