Rencontre avec Franck MORIN, Chocolaterie MORIN, Donzère, Drôme Provençale

Passionné, c’est le premier mot qui nous vient à l’esprit à l’issue de cette rencontre, passionné et épris de Nature avec un grand N.

image
Franck Morin

La quatrième génération de cette famille de couverturiers et chocolatiers. Gustave l’arrière-grand-père, André, le grand-père, Jean-François le père, puis Franck et bientôt, il l’espère, son fils Paul. Une histoire de famille depuis 1884, d’abord confiseur-chocolatier chez les moines d’Aiguebelle, puis à son compte lorsqu’André décide de reprendre la ferme familiale pour développer et vivre de sa Passion, c’est une belle histoire de transmission et de plaisir. Ecoutez-donc…

Tablettes, Morin

Tout petit, Franck gravite dans ce monde de labeur et de gourmandise. A 22 ans, il décide de partir 4 mois sur l’île de Principe, en face de Sao Tome en Afrique. A l’époque, l’île est peuplée de ses seuls habitants et livrée à la puissance de la Nature. C’est cette nature et les plantations de cacaoyers qu’il découvre qui font de cette immersion, un véritable voyage initiatique et constituent la révélation pour ce jeune chocolatier. Il revient en France avec une idée en tête : se spécialiser dans les pures origines pour mettre en avant les saveurs qu’il a découvertes. C’est la première collection de tablettes. Aujourd’hui, cette maison familiale en propose pas moins de 38 !

Tablette, Morin

Son souvenir d’enfance : les rochers pralinés noir de la Maison Morin, coupés en petits morceaux et mangés sur des tartines de pain et beurre. Régressif et souvenir émerveillé que l’on capte dans ses mots et son intonation.

Une très jolie rencontre en toute simplicité, un passionné qui travaille les goûts et les terroirs avant tout !

Adresse : www.chocolaterie-morin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *