Mona au chocolat, Miguel Hernandez

Toute rondes, potelées et dorées à souhait, ces petites brioches là nous font de l’oeil. Des parfums de citron, une texture serrée, le goût des oeufs frais et surtout elles sont délicatement coupées en deux pour recevoir un chocolat fondu généreux et fondant.

Mona, Miguel Hernandez

Un goût d’enfance, des saveurs oubliées, un moment hors du temps avec ce petit sandwich au chocolat que la boulangère nous tend avec gourmandise.

Mona, Miguel Hernandez

Le temps s’arrête pour cette pause plus que gourmande, la première bouchée appelle la suivante, l’envie de se faire des moustaches en chocolat et surtout de ne pas en perdre une miette. Le régal est là, délice suprême du temps qui s’arrête le temps de quelques bouchées de plaisir.

Mona, Miguel Hernandez
Mona, Miguel Hernandez
Mona, Miguel Hernandez
Mona, Miguel Hernandez
Mona, Miguel Hernandez

Notre verdict : le divin goût de l’enfance, régressivement bon !

Le plus : la texture et le parfum des oeufs frais de la brioche, le chocolat qui ne fait que la sublimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *