Goûter tout choco, Pierre HERME, le Royal Monceau, Paris

Tout nouveau, tout chaud, Le Royal Monceau lance cette année en novembre un Tea-Time gourmand à savourer royalement au Bar Long.

Tea-Time, le Royal Monceau

De notre côté, nous avons opté pour un goûter tout choco.

Haro sur les douceurs chocolatées imagiinées par Pierre Hermé au buffet :

  • La tarte fine Mogador
  • Le Moelleux chocolat et son cœur surprise
  • La Madeleine tout chocolat
  • Le cookie tout choco aux pépites fondantes.

Un moment magique ultra gourmand, une dégustation au sommet, une parenthèse enchantée très très chocolatée, tout ici convoque les sens. Voici notre histoire.

Tea-Time, le Royal Monceau

Confortablement lovées dans les fauteuils en cuir du palace, nous nous laissons tenter par un plateau tout chocolat rayonnant et un thé fumant…

Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau

Première surprise, la tarte fine Mogador, toute en finesse, de jolies parts jaune passion, ensoleillées, à croquer du bout des doigts. Nous en avons l’eau à la bouche. Croquons ! Sur une fine pâte sablée au maïs repose une ganache soyeuse au lait et à la passion ponctuée de petits éclats de crispy craquants. Protégée par une fine coque de macaron dorée et poudrée de cacao, la tarte est prête à être savourée. Nos yeux ne nous avaient pas menti, la tarte fine porte bien son nom, élégante et délicate en bouche, le léger craquant du sablé, le fondant de la ganache, le craquant du crispy puis la fine couche macaronnée nous régalent. Associations parfaites de saveurs et de textures, nous nous enfonçons davatange à chaque bouchée dans notre fauteuil pour en apprécier chaque sensation. Emotions fortes garanties. Une tarte qui ne ressemble à aucune autre, acidulée, fraiche et ronde à la fois.

Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau

Cette mise en bouche terminée, nous passons au tout choco, la madeleine de notre enfance (celle talonnée de chocolat, vous vous souvenez peut-être d’elle ?) pour continuer. Elle est talonnée d’un chocolat noir craquant divin, ponctuée de pépites de chocolat extra bitter, mais surtout elle cache sous sa bosse la grâce suprême : une ganache douce au chocolat. A s’en évanouir de délectation.

Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau
Tea-Time, le Royal Monceau

La suite n’en est pas moins gourmande, le moelleux tiède ultra fondant. A l’œil et au nez, nous fondons déjà ! Mais à la dégustation, nous atteignons l’extase, un cœur de praliné doux, craquouillant sous la dent vient chatouiller la douceur du chocolat noir. Pas d’amertume du chocolat, pourtant puissant, peu de sucre, le summum du délice pour nos palais en fête !

Tea-Time, le Royal Monceau

Pour finir, nous nous réservons le voluptueux cookie aux pépites de chocolat noir. Là aussi, texture parfaite, crousti-moelleuse à s’en mettre plein les doigts.

Et si le bonheur se conjuguait au chocolat ?

Robin Mouquet, Pierre Hermé pour le Royal Monceau

Une mention particulière à l’adjoint du Chef – Christophe Carré -, Robin Mouquet, jeune pâtissier de 25 ans rayonnant comme le plateau qu’il nous a concocté. Il connait ses gâteaux sur le bout des doigts, nous les décrivant avec gourmandise et professionnalisme et portant haut et fort la pâtisserie haute définition de Pierre Hermé. Nous sommes conquises aussi !

Notre verdict : savoureusement chorégraphié, peut-on rajouter quelque chose à cette dégustation infiniment extatique ? +++

Le plus : la perfection du goûter, le service tiède du moelleux et des cookies. L’offre variée : on peut ainsi choisir de faire un tea-time classique avec offre salée sucrée. Un premier étage de finger salé, quelques pâtissseries de Pierre Hermé comme la tarte infiniment vanille et un choix à volonté de gâteaux de voyage (madeleine, cake…)

On peut aussi choisir comme nous, l’offre de gâteaux de voyage uniquement.

Un clin d’œil « hommage » au bar chocolat des années précédentes si différenciant des autres tea-time qui hélas est resté méconnu et n’a pas survécu, sauf dans nos rêves ! Gardons espoir, il reviendra peut-être… (à revivre dans nos articles passés)

Adresse : www.leroyalmonceau.com et www.pierreherme.fr

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *