Déjeuner à 4 mains Joseph Viola et Nicolas Sale, Le RITZ, Paris

Incontournable Joseph Viola. Le maître des bouchons lyonnais version gastronomie française rejoint les cuisines du Ritz du 4 au 8 juin 2018 pour partager avec nous sa gourmandise et son savoir-faire à l’occasion des 50 ans du bouchon lyonnais Daniel et Denise. A 4 mains avec le Chef du Ritz, Nicolas Sale, il orchestre sa cuisine bistronomique pour le Palace pour quelques jours.

Joseph Viola, Nicolas Sale, Le Ritz Paris

Régalade en vue avec une interprétation maison de la gastronomie lyonnaise : quenelle de brochet sauce Nantua, pâté en croûte maison et des desserts à vous faire pâlir d’envie et fondre de bonheur : la tatin à la praline rose de saint genix, la crème caramel et l’île flottante là aussi aux pralines roses.

Le Ritz Paris
La pâté en croûte, Joseph Viola, Le Ritz Paris
Quenelle sauce Nantua, Joseph Viola
Joseph Viola, Le Ritz Paris
Pommes de terre, Le Ritz Paris

Notre coup de cœur va à l’homme sans aucun doute : généreux, partageur, aux yeux remplis de pépites lorsqu’il nous raconte sa découverte du col bleu, blanc, rouge sur une photo de Paul Bocuse alors qu’il a 16 ans et qui l’amènera à force de travail et de persévérance à décrocher le fameux col à 39 ans. Depuis lors, il n’a de cesse de partager sa passion et sa gourmandise.

Joseph Viola, Le Ritz Paris

Alors on goûte ?

Une ribambelle de desserts déboule sur la table, à partager bien sûr entre amis. La crème caramel à l’ancienne, toute douce, sans fioriture nous rappelle les desserts du dimanche, l’île flottante ponctuée de pralines roses nous régale.

Crème caramel, Joseph Viola
Crème caramel, Joseph Viola
Île flottante, Joseph Viola
Desserts, Joseph Viola

Et le coup de cœur absolu du moment : la Tatin version Joseph Viola, des pommes parfaitement fondantes, caramélisées à la perfection qui contrastent avec le biscuit sablé croquant sur lequel elles reposent et, cerise sur le gâteau, les pralines roses juste fondues sur les pommes ! Indescriptible délice ! Pour savourer cette part de tarte exquise dans les règles de l’art, un pot de crème épaisse – vraiment épaisse, la vraie en somme – vient apporter sa petite touche acidulée à l’ensemble. C’est juste DIVIN !

Tartiner aux pralines, Joseph Viola
Tartiner aux pralines, Joseph Viola
Bugnes, Joseph Viola
Bugnes, Joseph Viola

Notre verdict : géniale rencontre humaine, délice pour nos papilles en émois depuis ! Courez-y ! +++

Le plus : une collaboration audacieuse et sincère. La sincérité des plats comme à la maison mais réalisés par un MOF. Le gratin de macaroni et la quenelle à tomber pour le salé, la Tatin et les bugnes pour le sucré ! On en veut encore….

Adresse : à découvrir du 4 au 8 juin au Ritz Paris, aux jardins de l’espadon ou au Ritz Bar.

www.ritzparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *