Dégustation de quelques bûches, Noël 2017

Voici au gré de nos dégustations une sélection de bûches, décalées, audacieuses, visuelles ou plus traditionnelles, trompe l’œil parfois, toutes mettent en avant le savoir-faire à la française et la créativité de nos Chefs ! Cette année devant la multitude de bûches découvertes, c’est un partage de photos et de quelques saveurs que nous avons voulu regrouper dans cet article. Bien sûr, ce ne sont que les bûches que nous avons goûtées ! Il n’y a pas d’ordre de préférence.

La bûche Voyage, Bryan Esposito Une bûche aux saveurs de Japon et de Corse. Un biscuit chataigne, un socle de riz soufflé croquant, une mousse azuki, et à coeur une marmelade acidulée cédrat, yuzu, clémentine et miel Corse ! Audacieux !

La bûche voyage, Bryan Esposito

La Mutinerie sur la banquise, Luc Baudin et Lea Neves, une bûche chocolat, twistée par le citron vert et par un praliné à la mandarine. Quelques éclats de meringues et du quinoa soufflé. Une bûche toute en légèreté.

La bûche. Luc Baudin. La Mutinerie

La bûche de Jonathan Blot, un biscuit pain de gênes et trois boules de Noel pour combler tous les goûts : pistache-grenade, pomme-vanille et tout chocolat.

Jonathan, Blot

La bûche forêt noire de Sébastien Gaudard, traditionnelle chantilly au kirsch, génoise au chocolat et griottes acidulées

Comme une forêt noire Sébastien Gaudard

La bûche de Myriam Sabet, Maison Aleph, aux parfums de soleil, kadaif croquant, praliné amande, et confit de cédrat et de citron d’Amalfi arrondit par une mousse à la vanille de Tahiti

Maison Aleph

La bûche Rock de Christophe Michalak, la diabolique alliance coco-chocolat noir rafraîchit par un confit de mangue-passion et un biscuit sans farine. On se régale !

Bûche Christophe Mchalak

La bûche raffinée de Nicolas Haelewyn, Karamel, la châtaigne à l’honneur dans le biscuit, la mousse, de la noisette, des bonbons de caramel et un cœur coulant caramel, régressif !

Bûche Nicolas Haelewyn

Le Rubiks Cube de Cédric Grolet, des cubes aux saveurs variées, marron, praliné amande-coriandre, praliné coco, citron jaune, truffe

Cedric Grolet

Les bûches de Vincent Guerlais, multicolores et joyeuses

Vincent Guerlais

La bûche d’Angelo Musa, Le Plaza Athénée, en trompe l’oeil. Un biscuit cacaoté, un croustillant amande-noisette, un crémeux au chocolat au lait, une mousse à l’infusion de grué de cacao du Guatemala et une gelée banane-gingembre des plus raffinée.

Bûche, Angelo Musa

La bûche de Pierre Gagnaire pour le Fouquet’s, Paris. Une génoise aux amandes imbibée de sirop au poivre du Vietnam, une marmelade d’agrumes (orange et citron), une pointe de gingembre, une et crème mascarpone onctueuse. Ultra légère.

Bûche Pierre Gagnaire, Fouquet’s
Bûche Pierre Gagnaire, Fouquet’s

Les bûches Angelina, Paris, la très classique et incontournable crème de marron et meringue.

Bûche Mont-Blanc, Christophe Appert, Angelina

La création 2017, meringue à l’italienne et fruits exotiques

Bûche édition limitée, Christophe Appert, Angelina
Bûche édition limitée, Christophe Appert, Angelina

La bûche de Michael Bartocetti, Shangri La, Paris. Tout chocolat, la Toupie est un clin d’œil au tourbillon de Noël ! Sublimissime visuellement et gustativement ! D’une légèreté déroutante. Un Must !

La Toupie, Michael Bartocetti, Le Shangri la
La Toupie, Michael Bartocetti, Le Shangri la

La bûche de Pierre Marcolini, Bruxelles et Paris. Ode à la Lune, une alliance parfaite chocolat-griottes. Un chocolat craquant et doux, des griottes acidulées, nous sommes sous le charme.

La Lune, Pierre Marcolini
La Lune, Pierre Marcolini

Les bûches de Pierre Hermé, Paris. Incontournables, la collection entière est à découvrir, de l’Ispahan à la Pamplemousse unique, en passant par l’Ultime (chocolat intense et vanille) sans oublier l’édition limitée créé avec la céramiste Sylvianne Luscher, une ode au chocolat et à la framboise. Tout simplement magique !

Pierre Hermé
Ultime, Pierre Hermé
Écorces, le gâteau de Noel, Pierre Hermé
Écorces, le gâteau de Noel, Pierre Hermé
Flocon, Pierre Hermé

La bûche Plume de Yann Brys, Le Nolinski, Paris. Tout en légèreté ! Socle croustillant aux céréales, biscuit aux amandes sans gluten, crème vanille de Madagascar, mangue et kalamansi et cœur de caramel !

Plume, Yann Brys
Plume, Yann Brys

La bûche Tahitensis, Nicolas Paciello, Le Prince de Galles, Paris. Vanille de Tahiti, envoûtante avec cette bûche trompe l’œil d’une légèreté exceptionnelle.

Tahitensis, Nicolas Paciello
Tahitensis, Nicolas Paciello

La bûche Céleste, Claire Heitzler, Ladurée, Paris. Hymne à la noisette, une bûche véritable Céleste. Délicate et ultra légère, elle allie croquant et parfums intense de noisettes. On aime !

Céleste, Claire Heitzler

La bûche de Dominique Costa, Le Peninsula Paris. Trompe l’œil, pour le restaurant de l’hôtel, l’Oiseau blanc. Une bûche plus proche de l’entremets que du fameux gâteau de Noel réalisée comme un Rainbow Cake, décalé et décapant.

Bûche au Peninsula, Dominique Costa
Bûche au Peninsula, Dominique Costa

La bûche, Nicolas Cloiseau, La Maison du Chocolat, Paris. Dans la Tradition de la Maison, la bûche au chocolat et agrumes, classique et fraîche.

La Maison du Chocolat
La Maison du Chocolat

La bûche 20 ans d’Arnaud Larher, Paris. Le Pain d’épices sur un piédestal, moelleux, parfumé, miellé et épicé. Alliance parfaite avec le chocolat.

Arnaud Larher
Arnaud Larher

Les Bûches d’Hugo et Victor, Paris. Le classique marron et la création avec Agnès B, fraîche et fruitée.

Bûche marron, Hugo et Victor
Bûche création, Hugo et Victor

La bûche de François Perret, Le Ritz, Paris. Moules sur mesure et bûche sculptée main pour cette bûche aux parfums rassurants. Biscuit marbré, mousse vanille et cœur caramel aux pépites de chocolat. On retombe e enfance !

Cache cache avec le père Noël, Le Ritz, Paris
Cache cache avec le père Noël, Le Ritz, Paris
Cache cache avec le père Noël, Le Ritz, Paris

L’Apicultrice, Emanuele Martelli, les étangs de corot. Du chocolat sculpté à la main, du miel et une cœur fruité de cassis ! Régalade en vue.

L’apicultrice, Emanuele Martelli, les étangs de Corot
L’apicultrice, Emanuele Martelli, les étangs de Corot
L’apicultrice, Emanuele Martelli, les étangs de Corot

Le Métro Parisien, Laurent Vigouroux et Pierre Guidini, Le Méridien, un douce mousse de chocolat et un confit aux fruits exotiques.

Bûche, Laurent Vigouroux

La rose, Steeve Moracchini

Bûche, Steeve Moracchini

Nous les avons découvertes, goûtées, appréciées, dégustées ou savourées. Nous avons fait duré le plaisir ou nous l’avons parfois écourté mais dans tous les cas nous saluons le travail fabuleux de chacun des chefs et de leurs créations.

Dans cette sélection, il n’y a pas d’ordre de préférence, les bûches sont présentées dans l’ordre où nous les avons dégustées. A vous de choisir celle qui vous ressemble.

Joyeux Noel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *