Accords chocolats épicés EDWART et Vins, Johanna Tichadou Messere, Chef sommelière

Pour cet article, nous avons demandé à Johanna Tichadou Messere, Chef sommelière au restaurant Les Climats à Paris, de nous faire un accord vins/chocolats en choisissant des pralinés et des ganaches épicées de la chocolaterie EDWART. Notre demande : faire des associations de préférence avec des vins plutôt que des liquoreux, après c’est carte blanche !

Johanna Tichadou

Nous allons vous livrer ses conseils experts, ensuite il ne vous restera plus qu’à les tester !

  • « Chocolat Taj Mahal », praliné légèrement salé au curry indien : l’association idéale ? un Gewurztraminer (Alsace), cuvée Théo millésime 2012 du Domaine Weinbach.

Parce qu’avec ce millésime solaire, ce vin du Haut-Rhin parfumé, aux arômes typés, avec de légères notes d’épices douces s’accorde parfaitement à ce chocolat typé !

  • « Ker Edwart », feuilletine : pour ce praliné très croustillant à la crêpe dentelle, un Macvin du Juras, cuvée 2010 du domaine André et Mireille Tissot serait magnifique.

Parce que c’est un vin muté, doux et parfumé avec des notes de noix et de noisettes qui se marie parfaitement au praliné.

  • « Mille et une nuits », un praliné au sésame avec une belle longueur en bouche : cette fois-ci, l’idéal serait un Champagne Bollinger ! Oui, vous avez bien lu un Champagne avec du chocolat !

Pourquoi ? Parce que Johanna a voulu jouer sur le côté vineux de ce Champagne aux notes toastées, grillées, et légèrement caramélisées. On y retrouve les arômes typiques du Chardonnais sur un Champagne qui a vieilli.

  • « Bush sauvage », un chocolat aux deux poivres aux arômes fruités : cette fois-ci, Johanna choisit un Don Pedro Ximenes (Espagne), Gran Reserva 1983, Bodega Toro Albala.

Parce que ce vin de la région de Cordoue est un vin sec et sucré, concentré, très liquoreux avec des notes chocolat/café torréfié et poivré en finale. L’association sur-mesure pour ce chocolat.

  • « Café libanais », une association de 2 purs arabica avec une pointe de cardamone : avec ce chocolat, rien de mieux qu’un Rappu Corse du Clos Nicrosi.

Parce qu’il a un goût d’eau de vie avec des notes grillées qui rappelle le café du chocolat.

  • « Fumet », un chocolat de Papouasie : une ganache aux notes fumées et boisées qui s’allie parfaitement à un vin Elysium, millésime 2008 de Quardy Winery aux Etats Unis. Parce que c’est un vin sucré, moelleux, frais, qui apporte des notes de fruits rouges qui viennent contraster avec l’amertume de ce chocolat.

La dégustation peut commencer, toujours avec modération pour les vins mais bien sûr sans limite pour les chocolats !

Edwart

Un grand merci à Johanna qui nous a fait bénéficier de ses connaissances et de ses conseils experts pour des accords exceptionnels !

Adresse : www.edwart.fr et www.lesclimats.fr

Octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *